Loading...
Maïa – La pommade qui protège votre famille2018-12-04T17:06:45+00:00

Le paludisme, un fléau pour l’Afrique

Un enfant meurt du paludisme
toutes les 2 minutes

En 2016 selon l’OMS, 445.000 personnes sont mortes du paludisme. 90% des victimes sont de jeunes enfants en Afrique.

Le nombre de cas
repart à la hausse depuis 2015

Malgré l’effort de la communauté internationale, près de 200 millions de cas ont été rapportés en Afrique en 2016.

Le paludisme freine
tout un continent

Première source d’absentéisme à l’école, la maladie pèse également très lourdement sur le budget des ménages.

Les moustiques s’adaptent

« Des outils de protection sont nécessaires lorsque les personnes doivent sortir des habitations protégées par les interventions de base. »

Organisation Mondiale de la Santé, Stratégie technique contre le paludisme 2016-2030

Notre mission : sauver 100.000 vies

Au revoir Faso Soap, bonjour MAÏA !

Lancé en 2013, le projet initialement appelé « Faso Soap » s’est focalisé sur le développement d’un savon anti-moustique longue durée. Nous avons pu pour cela nous appuyer sur des experts en micro-encapsulation, en botanique, en sociologie, en entomologie.

Quand nous avons appris que 80% des enfants de moins de 5 ans étaient pommadés chaque soir, nous avons travaillé également sur une pommade. Nous avons conclu que la pommade anti-moustique aurait un impact plus important sur le paludisme que le savon. La pommade est au quotidien aussi utilisée que le savon et protège plus efficacement à un moindre coût.

MAÏA, notre pommade anti-moustique

Nous avons travaillé sur le terrain avec de nombreuses mères pour formuler un baume répondant à leurs exigences. Notre défi : créer une pommade qui attire les consommatrices et repousse les moustiques. Après une centaine de tests, nous avons sélectionné le meilleur candidat et l’avons appelé MAÏA.

Maïa est une pommade 2-en-1 conçue pour offrir à toute la famille une double protection.

  • Maïa hydrate la peau en profondeur grâce à un beurre de karité nourrissant
  • Maïa protège des moustiques pendant >3h avec des substances répulsives saines.

Protéger du paludisme au quotidien

Protéger les enfants

La pommade est utilisée systématiquement sur les enfants de moins de 5 ans en Afrique.

au bon endroit

La pommade est particulièrement utilisée là où l’accès aux services de soin est le plus difficile.

au bon moment

La pommade est utilisée généralement le soir à 17h, au moment où les Anophèles commencent à piquer.

Distribuer le savon dans 5 pays permet de toucher 50% de la population à risque.

Où en sommes-nous ?

Maintenant la formulation de MAÏA achevée, nous préparons son lancement au Burkina Faso, ainsi que son homologation auprès de l’OMS comme produit officiel de lutte antivectorielle.

Nous avons réalisé avec l’Institut des Sciences des Sociétés une grande enquête auprès de 1.000 foyers au Burkina Faso. Objectif: mieux comprendre les habitudes d’hygiène corporelle et de protection contre les moustiques. Cette enquête nous a confirmé que la grande majorité des enfants de moins de 5 ans étaient lavés au savon le soir, mais ensuite systématiquement pommadés. Cela nous a incité à nous intéresser sur la pommade comme outil quotidien de protection contre le paludisme.

95%

Nous avons effectué plus de 200 tests pour tester l’efficacité de substances, de savons et de pommades anti-moustique. Une centaine de tests sensoriels auprès de consommatrices burkinabè ont permis de connaître leurs préférences et identifier la meilleure pommade, que nous avons baptisé MAÏA. Dernière étape: la réalisation des tests toxicologiques.

90%

Le lancement de MAÏA est prévu pour le premier trimestre 2019. Nous travaillons à la mise en place d’un réseau de vente féminin pour la distribution de notre pommade au Burkina Faso, à un système de commande simple par sms et un service de consigne de nos emballages plastiques.

80%

Nous travaillons à ce que MAÏA entre dans les politiques nationales de lutte contre le paludisme. Notre pommade sera ainsi distribuée par les Etats, les organisations onusiennes et les ONGs. Etape préalable: faire homologuer MAÏA auprès de l’OMS. Cette homologation requiert notamment de réaliser des études d’efficacité anti-moustique en laboratoire et en conditions réelles, ainsi que des études de toxicologie aiguë.

50%

Une équipe compétente sur le terrain

Le projet s’appuie sur une structure hybride pour maximiser son impact. L’association « 100.000 Vies » s’assure de la recherche et du développement du produit, ainsi que de la mesure d’impact. L’entreprise sociale « Maïa Africa » intervient dans la commercialisation de la pommade.

Franck LangevinResponsable des opérations
Franck a travaillé dans le domaine de l’innovation pendant 12 ans, notamment chez NAVTEQ (NOKIA) et Mappy. Il est diplômé en Innovation et Entrepreneuriat à l’université de Stanford ainsi qu’en commerce international à l’université de Dublin (DCU) et NEOMA Business School.
Gérard NiyondikoFondateur, responsable R&D
Ingénieur diplômé à 2iE, Gérard possède aussi une licence en chimie et a 7 ans d’expérience professionnelle en tant que professeur de chimie à son actif, en plus d’avoir été responsable technique de Punch Tropical Beverage au Burundi.
Lisa BarutelSupport stratégique
Diplômée en commerce à l’ESSEC et passionnée par l’entrepreneuriat social et l’innovation, Lisa accompagne depuis 2010 des porteurs de projet désireux de créer des entreprises à fort impact social et / ou environnemental en Afrique. Elle accompagne Faso Soap depuis 2013.

De précieux partenaires

Le développement de notre projet ne pourait avancer sans l’aide essentielle de partenaires techniques et financiers.

Nos partenaires techniques

Nos partenaires financiers

L’actualité du projet

Dans les médias internationaux

Notre initiative innovante contre le paludisme fait l’objet d’articles dans de nombreux pays.

Restons en contact

Newsletter

Venez suivre nos aventures. En vous inscrivant, vous recevrez des informations inédites et insolites de notre projet.

E-mail

Ecrivez-nous pour toutes vos demandes (partenariats, presse, etc.), une seule adresse:

contact@www.maia-africa.com

Facebook

Nous y publions régulièrement des nouvelles du projet.
Likez notre page !

Facebook